Nos articles

54 Sud à Dakar : Retour sur les temps forts de la masterclass « Réussir sa levée de fonds en Afrique»

Le samedi 19 décembre dernier, 54 Sud organisait une masterclass sur le thème « Réussir sa levée de fonds en Afrique». Cette rencontre qui s’est tenue dans les locaux d’Impact Hub à Dakar, réunissait à la fois des promoteurs-entrepreneurs désireux de connaître les mécanismes et fondamentaux de la levée de fonds en Afrique, des investisseurs, ainsi que des entrepreneurs qui ont mené des levées de fonds à succès sur le continent. Le temps d'une Masterclass, Sarah Agbantou, Oumar Yam et Olabissi Adjovi qui sont des entrepreneurs expérimentés se transforment en coachs pour les apprenants. Le but de cette formation au format innovant était d’aider les porteurs de projets à toucher les bons investisseurs en fonction de l’activité qu’ils souhaitent développer, de leur donner les clés pour réussir à intéresser ces investisseurs et donc à obtenir le financement nécessaire le plus rapidement possible.. Retour sur une masterclass pratique, qualitative, instructive et durant laquelle, les participants ont été impressionnés par la mise en contexte des solutions proposées face aux réalités sur le terrain en Afrique francophone et le partage de conseils concrets tout le long de l'évènement.

Apporter des solutions concrètes aux entrepreneurs à la recherche de financement adaptés

C’était cela le fil conducteur de cette masterclass initiée par Sarah Agbantou, fondatrice de 54 Sud. Parmi les personnalités présentes à cette séance d’apprentissage, il y a avait Oumar Yam et Olabissi Adjovi, les cofondateurs de Ouicarry, une entreprise de logistique sénégalaise qui a réussi à lever près de 200 millions de FCFA avec le fonds d’investissement Teranga Capital, Fadyl Cissé, le chargé d’investissement de Teranga Capital ainsi que Ousseynou Gueye, ex-coach pour Google Ateliers Numériques étaient également présents à cette rencontre. Nous avions aussi reçu Aminata Thior, la fondatrice de Setalmaa, qui a partagé avec les porteurs de projets, son expérience personnelle dans sa préparation de levée de fonds. Si cette masterclass fut un franc succès auprès des personnes qui y ont participé, elle a surtout permis de démontrer qu’il y avait un réel besoin pour les entrepreneurs d’Afrique francophone, de comprendre les mécanismes de financement et de connaître les acteurs qui financent les startups en Afrique. Elle a aussi permis de confirmer qu’il était impératif pour ces entreprises de savoir comment se positionner pour lever des fonds en Afrique, et ce, quel que soit le stade de développement auquel se situe leur projet.

A gauche Oumar Yam, à droite Sarah Agbantou

Réflexions et discussions autour des mécanismes de financement

Dans une ambiance détendue et conviviale, la première partie de la masterclass a été marquée par des activités basées sur un cas concret autour des différents mécanismes de financement. C’est sans surprise que les participants se sont tout de suite montrés intéressés par ce sujet, d’autant plus que le contenu avait été adapté aux offres existantes au Sénégal et en Afrique francophone.

Dès le départ, 54 Sud a tout de suite démontré un style de formation qui se démarque de ce qu'on retrouve sur le marché : les participants travaillent debout sur cette activité en groupe et ont tout de suite été très engagés et collaboratifs; ce qui a permis à toute l’assistance de participer à des échanges riches et instructifs. Les questions sous ce point s’articulaient essentiellement autour de la bonne façon de procéder pour demander des financements de manière claire et efficace. Les participants ont aussi été briefés sur les éléments obligatoires à inclure dans sa requête lorsque l’on souhaite faire une levée de fonds. Il a aussi été abordé dans cette partie, la marche à suivre pour personnaliser sa demande de financement en fonction de son projet mais aussi en tenant compte du stade de développement de son entreprise, de l’offre, du business model, du secteur et des types d’investissement existants au niveau local. Les participants à cette masterclass ont donc pu repartir avec ces informations capitales et savent donc désormais comment les appliquer au cas concret de leur entreprise.

Présentation du fonds d’investissement à impact : Teranga Capital

L’intervention de Fadyl Cissé fut un des moments clés de cette rencontre. Le chargé d’investissement de Teranga Capital a su captiver le public à travers une présentation et une explication succincte des différents instruments financiers disponibles au sein de ce fonds d’investissement à impact dans lequel il évolue. Nous avons noté une audience ravie de savoir comment entrer en contact avec Teranga Capital pour une levée de fonds. Toujours plus généreux dans le partage, Fadyl Cissé a apporté aux participants, d’importantes informations sur comment se déroule le processus avant, pendant la revue du dossier et après une demande d’investissement chez Teranga Capital. De plus, il a bien précisé les spécificités d’un fonds d’investissement à impact.

Loin d’être théorique, cette masterclass a également été enrichie avec des ateliers de travaux pratiques. Tous les promoteurs de projets ont eu la chance de pitcher devant le chargé d’investissement Fadyl Cissé. Ce dernier a ainsi pu leur faire des retours personnalisés sur leur pitch, sur les éléments à améliorer et les points sur lesquels ils devront travailler pour parvenir à convaincre les fonds d’investissements. Dans l'après-midi les entrepreneurs-promoteurs ont bénéficié d'un appui personnalisé car l'audience a été divisée en plusieurs groupes avec un coach expérimenté pour chaque sous-groupe.

Cette mise en contact direct entre entrepreneurs –promoteurs et investisseurs a permis aux deux parties de nouer des relations. La première partie de cette masterclass qui s’étalait sur toute une journée s’est achevée sur une séance de réflexion du côté des porteurs de projets. Ceux-ci ont pris le temps, sur la base de tous les enseignements reçus, de décider de ce qu’ils allaient améliorer dans leur équipe ou par rapport à leur projet afin de réussir leur levée de fonds.

Une participante à la masterclass

Exploration des fondamentaux pour réussir sa levée de fonds en Afrique

En début d’après-midi, la masterclass a pris un autre tournant. Il était maintenant question d’aborder des sujets tels que les facteurs qui contribuent à placer l’entrepreneur dans une position avantageuse lors des négociations avec les investisseurs. Avec les coachs présents, nous avons pris le temps d’expliquer aux participants, à travers la résolution d’un cas pratique, quels sont ces fondamentaux sur lesquels ils peuvent s’appuyer pour se retrouver en forte position face à un investisseur. Cet échange a permis d’obtenir de très bonnes idées et d’aboutir à des exemples palpables d’investissement adaptés aux réalités de l’entrepreneur africain. A cette phase de la masterclass, nous avions aussi abordé un point important pour toute personne qui s’engage dans un processus de levée de fonds : les techniques pour s’assurer de résoudre le problème réel et pour trouver les bonnes solutions avant de dépenser des centaines de milliers ou de millions de F CFA. L’idée ici était de faire comprendre aux promoteurs qu'il fallait prendre le temps de tester à petite échelle sur le terrain à petit prix avant de se lancer dans des solutions qui pourraient coûter des milliards de FCFA. Autre point important souligné : une application tech n'est pas la solution pour tout !

Des coachs et participants à la masterclass

Penser son business de façon intelligente

Ce pan de la masterclass était incontestablement un des moments phares de la séance. Ici, il y a eu des activités pratiques sur la viabilité des business, sur comment présenter les éléments les plus importants de son projet à l’investisseur, sur la pertinence du problème au cœur de leurs projets et sur celle des solutions envisagées pour le résorber. Ce sont là des éléments clés pour réussir à convaincre un investisseur. Tout au long de la journée, les coachs-entrepreneurs ont pu assister les participants de façon personnelle. Leurs challenges et feedbacks d’entrepreneurs qui ont déjà expérimenté une levée de fonds ont été très instructifs pour les participants. Ce sont justement ces retours d’expérience, leurs succès mais aussi leurs échecs qui ont permis aux participants venus assister à l’événement de repenser leur projet de manière plus effective. C’était aussi cela la valeur ajoutée de cette masterclass.

Retours d’expérience sur les levées de fonds réussies

On ne saurait revenir sur les temps forts de cette masterclass sans se remémorer l’histoire personnelle d’Oumar Yam et d’Olabissi Adjovi autour de la levée de fonds pour leur entreprise Oui Carry. Ce créateur de solutions logistiques fait partie des plus belles success stories sénégalaises et africaines francophones en matière de levées de fonds. Sur ce point, Oumar Yam, cofondateur de Ouicarry, a été impliqué dans son rôle de coach et plus que généreux dans sa transmission de retour d’expérience sur la levée de fonds de Oui Carry. En effet, il a fourni au public beaucoup d’informations sur la manière dont il a réussi à lever des fonds pour sa boite. Et ce, de manière très transparente. Il n’a pas hésité à répondre aux questions des participants et à leur dire tout ce qu’il fallait savoir pour mettre les chances de leur côté dans la recherche d’un fonds d’investissement.

Aminata Thior, la fondatrice de Setalmaa, un média spécialisé dans le domaine de la beauté en Afrique francophone, a aussi participé à cette session de partage. Avec elle, le public a pu bénéficier d’un retour d’expériences d’une entrepreneure qui est en pleine opération de levées de fonds. Ce point de la masterclass a par ailleurs constitué un bon prétexte pour aborder des sujets peu évidents tels que les doutes que l’entrepreneur peut avoir pendant le processus de levée, la nature des relations entre entrepreneurs et investisseurs, les degrés de pouvoirs, etc.

Durant cette session, une réflexion a été également faite sur l’écosystème naissant de la levée de fonds au Sénégal. Les participants ont pu voir les différentes évolutions qu’il y a eu depuis 2015 en matière de financement de start-ups dans le pays. Nous reviendrons certainement sur ce point dans nos prochains articles.

Quelques participants à la masterclass

Participants plus que satisfaits : Objectif de la masterclass atteint

" Nous sommes une jeune startup qui est à un stade d’évolution où nous avons besoin de lever des fonds pour évoluer davantage. Cette masterclass nous a vraiment permis de découvrir les différents mécanismes qui existent aujourd’hui dans notre écosystème au Sénégal, en Afrique, afin de procéder à cet investissement.”

Les entrepreneurs-promoteurs avaient les yeux qui pétillaient tout au long de cette masterclass. Tout simplement parce qu’ils ont pu avoir des réponses à des préoccupations qui leur tenaient à cœur. Mieux, ils ont pu discuter sans intermédiaire avec des investisseurs, avec les meilleurs profils en matière de levées de fonds au Sénégal et avec les personnes les mieux placées pour parler de ce sujet. “Nous sommes une jeune startup qui est à un stade d’évolution où nous avons besoin de lever des fonds pour évoluer davantage. Cette masterclass nous a vraiment permis de découvrir les différents mécanismes qui existent aujourd’hui dans notre écosystème, en Afrique, afin de procéder à cet investissement”, disait Felicien Logmo Assoumou, le fondateur de Todje.

Ils sont également repartis avec les contacts de tous ces potentiels futurs investisseurs de leur entreprise. Tous autant qu'ils étaient, ils ont pu entrer en contact avec des entrepreneurs expérimentés en matière de levée de fonds, discuter avec eux, apprendre de leurs expériences et les ajouter à leur carnet d’adresses. “Les formations sont très intéressantes parce qu’elles nous permettent de donner aux entrepreneurs des petits trucs et astuces qu’ils peuvent utiliser dans leur process de levée de fonds. Ils nous ont confirmé qu’ils avaient beaucoup appris et nous, ça nous fait toujours plaisir de partager les expériences qu’on a vécu avec ceux qui sont sur ce parcours de levée de fonds. Cette masterclass est donc une expérience à renouveler et j’invite tous ceux qui veulent profiter de cela à nous suivre et à s’inscrire aux prochaines masterclass qui vont arriver”, disait Oumar Yam, le Chargé d’investissement de Teranga Capital.

“Les formations sont très intéressantes parce qu’elles nous permettent de donner aux entrepreneurs des petits trucs et astuces qu’ils peuvent utiliser dans leur process de levée de fonds. Ils nous ont confirmé qu’ils avaient beaucoup appris et nous, ça nous fait toujours plaisir de partager les expériences qu’on a vécu avec ceux qui sont sur ce parcours de levée de fonds. Cette masterclass est donc une expérience à renouveler et j’invite tous ceux qui veulent profiter de cela à nous suivre et à s’inscrire aux prochaines masterclass qui vont arriver”.

En plus de toutes les connaissances capitalisées, la masterclass leur aura aussi permis de se constituer un réseau solide. Ils savent désormais quels sont les éléments à présenter à un investisseur, comment l’aborder et la méthode à suivre pour mener une négociation satisfaisante. Ces promoteurs ont aussi appris à choisir le mécanisme d’investissement et le fonds adapté à la nature de leur projet. Grâce aux feedback des entrepreneurs présents, ils sont repartis en sachant quelles sont les erreurs à ne pas commettre dans un processus de levée de fonds, les faux pas à ne pas faire, etc. Ils retiendront surtout que ce ne sont pas les financements qui manquent mais que ce sont les méthodes et les techniques à adopter pour avoir un bon produit et présenter un projet solide.

On retient de la première édition de la masterclass « Réussir sa levée de fonds en Afrique », qu’il s’agissait d’un événement agréable, instructif, avec une pédagogie innovante qui a accueilli un public de haute qualité. Un public engagé, investi, des coachs et investisseurs généreux, impliqués, ouverts à la discussion et prêts à partager leurs connaissances.

Fort de ce premier succès, 54 Sud se fixe déjà un nouvel objectif à l’horizon 2021 : disséminer les connaissances qui ont été partagées au cours de cette masterclass à un plus grand nombre de personnes. Rejoignez-nous donc à la prochaine masterclass pour vous aussi, en apprendre davantage sur l’univers de la levée de fonds en Afrique francophone.

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez d’ores et déjà laisser vos adresses emails en vous s'inscrivant sur www.54sud.com. N’hésitez pas non plus à nous contacter sur nos réseaux sociaux pour suivre notre actualité mais aussi pour obtenir la liste des participants à la première édition. Leurs retours sur l’évènement vous motiveront certainement à prendre votre billet pour la prochaine session.

Nos recommandations d'articles

Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité - Partie 1

Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité - Partie 2

Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité - Partie 3