Nos articles

Start-ups et PME en Afrique francophone : Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité ? (Partie 3)

Nous en sommes à la 3ème et dernière partie de la liste des types d'investisseurs que vous pouvez solliciter pour financer vos start-ups. Si vous venez de monter dans le train, sachez que vous pouvez revoir la partie 1 et la partie 2 qui détaillent les informations utiles et pratiques sur les fonds d'investissements à impact, les Business Angels ou les fonds publics et privés qui peuvent financer votre entreprise. Dans cette partie 3, nous vous proposons une liste non exhaustive des concours et subventions disponibles en Afrique francophone ainsi que des plateformes de crowdfunding dédiées à l'Afrique.


Note : cette liste suivante n'est pas exhaustive et sera régulièrement mise à jour.

Les concours et subventions

Parce que procéder à une levée de fonds auprès de réseaux de Business Angels ou de fonds d’investissement n’est pas le seul moyen de financer sa startup ou son entreprise, vous pouvez toujours compter sur les concours pour gagner des dotations financières mais aussi un appui technique.

1. Ecobank Fintech Challenge

Le « Ecobank Fintech Challenge » est un concours organisé par le groupe bancaire panafricain Ecobank à l’endroit des startups africaines. Il s’agit d’une opportunité qui est offerte aux porteurs de projets de développer leurs entreprises mais aussi de décrocher un partenariat avec le groupe Ecobank. Les postulants sont mis en concurrence sur la base de la pertinence et de la créativité derrière les solutions de technologie financière qu’ils proposent.

Les Fintechs sélectionnées comme finalistes à l’issue du concours ont entre autres, la possibilité de participer à un programme de mentorat, de bénéficier d’un appui dans le cadre de de leur croissance et d’être insérées dans des réseaux partenaires du groupe Ecobank. Par ailleurs, les 3 meilleurs finalistes du concours reçoivent des prix en argent : 10 000 $ (~5,4 millions de F CFA) pour le premier, 7000 $ (~3,8 millions de F CFA) pour le second et 5000 $ (~2,7 millions de F CFA) pour le troisième prix.

En 2020, Moja Ride, une startup ivoirienne a été la représentante de l’Afrique francophone aux côtés d’entreprises finalistes d’origine sud-africaine, tanzanienne ou botswanaise.

Si votre start-up est à l’étape de création ou d’amorçage, ce programme constitue pour vous l’opportunité de devenir une vraie réussite en Afrique en matière de Fintech.

Pour participer au challenge, il faut bien évidemment être une fintech mais aussi répondre aux critères suivants :

  • Être citoyen d’un pays d’Afrique ;

  • Disposer d’une start-up qui fournit des solutions aux Africains ;

  • Et fournir des preuves de vos produits ainsi qu’une démo de ceux-ci.

La soumission des projets s’effectue en ligne sur la plateforme Eco Fintech lors des phases de dépôts de candidature. Inscrivez-vous ici pour obtenir la date de la prochaine édition du « Ecobank Fintech Challenge ».

Les conseils et astuces de 54 Sud vous aideront à faire un excellent dossier pour participer à un tel concours. Téléchargez-le guide ici.


2. EDF Pulse Africa

EDF est un géant français de l’électricité qui est disponible en Afrique au travers de plusieurs sociétés. Il a mis en place un concours dénommé EDF Pulse qui récompense les startups innovantes qui œuvrent dans le cadre de la transition énergétique et qui apportent des solutions pertinentes en matière d’énergie à la société. Ce concours à la base destiné aux startups et PME françaises a été exporté en Afrique.

En 2019, c’est la Côte d’ivoire qui a été la grande gagnante de l’EDF Pulse Africa, au travers d’Ange Frederic Balma, fondateur de l’entreprise Lifiled.

Pour être éligible à ce concours, il faut être une startup à l’étape de création ou une PME avec une équipe de moins de 50 personnes, être basé en Afrique et avoir un projet innovant autour de l'énergie, de la production off-grid, des usages et services électriques ou de l’accès à l’eau. Le projet doit aussi disposer d’un fort impact social et sociétal.

Les lauréats remportent des sommes allant de 5000 à 15 000 euros (~3,2 millions et 9,8 millions de F CFA) et un programme d’accompagnement.

Les inscriptions à ce concours se font sur la plateforme www.africa-pulse.edf.com .

Votre guide 54 Sud pour préparer vos levées de fonds et concours est disponible ici.


3. Africa’s Business Heroes de la fondation Jack MA

Le prix Africa’s Business Heroes (ABH) est un programme philanthropique phare créé par la Jack Ma Foundation Africa Netpreneur Prize Initiative (ANPI). On y sélectionne les 10 meilleurs projets provenant de tout le continent africain et sur divers secteurs tels que l'agriculture, la mode, l'éducation, la santé, les énergies renouvelables, les services financiers, la vente au détail, etc.

Des prix d’un total de 1,5 millions de dollars américain seront partagés entre les 10 finalistes :

  • Gagnant du 1er prix : 300 000$ soit ~163 millions de F CFA

  • Gagnant du 2ème prix : 250 000$ soit 136 millions de F CFA

  • Gagnant du 3ème prix : 150 000$ soit ~81 millions de F CFA

Les 7 finalistes restants : 100 000$ chacun soit ~54 millions de F CFA

Pour postuler à ce concours, vous devez remplir les critères suivants :

  • Le demandeur doit être le fondateur ou le co-fondateur de l’entreprise ;

  • Le demandeur a la nationalité d’un pays africain ou être originaire du continent ;

  • La société doit être basée en Afrique : l’entreprise est enregistrée et a son siège social en Afrique. L’entreprise opère principalement en Afrique ;

  • La société est en phase post-idée, avec au moins 3 ans d’existence et 3 ans d’historique de revenus.

A l’édition de 2020, plusieurs entrepreneurs issus d’Afrique francophone figuraient parmi les 10 finalistes. C’est le cas de la Sénégalaise Mame Diarra Bousso Gueye, des Ivoiriens Aboubakar Karim et Axel Emmanuel Gbaou et du Camerounais Cyrille Nkontchou. Vous trouverez la liste des finalistes ici.

La date de l’édition 2021 n’est pas encore communiquée. Nous invitons à consulter régulièrement le site internet officiel du concours et de vous inscrire sur le site de 54Sud pour ne rien rater des dates importantes de concours en Afrique francophone.


4. Prix Orange de l'Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient

Le Prix Orange de l'Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient est devenu un concours de référence sur le continent : en 2020, ce prix fêtait ses 10 ans d’existence.

Il récompense chaque année les meilleurs projets technologiques à impact positif en Afrique et au Moyen-Orient. Le concours se déroule en deux temps : d’abord un concours national dans 17 pays, puis un jury international qui désigne les vainqueurs du Grand Prix.

Il existe 3 types de dotations :

  • 1er Grand Prix: 25.000 € soit ~ 16 millions de F CFA

  • 2e Grand Prix: 15.000 € soit ~ 10 millions de F CFA

  • 3e Grand Prix: 10.000 € soit ~7 millions de F CFA

En 2020, en raison du 10ème anniversaire du prix, les organisateurs avaient ajouté 3 nouveaux prix : Le Prix féminin international, le prix Spécial 10ème année et le coup de cœur du Jury.

Le concours est ouvert aux personnes physiques âgées de plus de 21 ans à la date du lancement du concours et aux personnes morales en mesure de justifier qu’elles exercent leur activité depuis moins de trois ans au jour du lancement du concours. Le projet proposé doit également avoir un fort impact social.

En 2020, la startup malienne Teliman avait reçu le 2e prix, c’est un service de taxi-moto à la demande à Bamako et qui met en relation les habitants avec des chauffeurs professionnels. Voici la liste des lauréats de 2020.

Pour postuler aux prochaines éditions, vous pouvez vous rendre directement sur la plateforme d’Orange startup et suivre leur actualité. Pour préparer votre recherche de financement, le guide de 54Sud est téléchargeable ici.

5. « TEF Entrepreneurship Programme » de la fondation Tony Elumelu

Le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (TEF) est un concours ouvert aux entrepreneurs de tous les pays africains. Ce programme consiste en un engagement de 100 millions de dollars sur 10 ans visant à identifier, former, encadrer et financer 10 000 jeunes entrepreneurs africains.

Le programme propose une dotation de 5000$ (~3 millions de F CFA) de capital d’amorçage non remboursable à chacun des 1000 lauréats retenus chaque année à travers le continent.

Les entrepreneurs qui souhaitent postuler à ce concours doivent avoir des startups et entreprises à but lucratif basées en Afrique et n’ayant pas plus de trois ans d’existence.

En 2019, 156 entrepreneurs d’Afrique francophone essentiellement issus du Bénin étaient parmi les 1000 projets sélectionnés par le programme.

Vous trouverez la liste complète des bénéficiaires ici.

L’édition 2021 du concours est ouverte et vous avez jusqu’au 31 mars 2021 pour postuler sur ce lien.

N’oubliez pas de télécharger le guide pour préparer vos recherches de financement ici.


6.“TEF-UNDP Sahel Youth Entrepreneurship Programme" de la fondation Tony Elumelu

Le programme d’entreprenariat des jeunes TEF- PNUD Sahel est un partenariat entre le Programme des Nations Unies pour le Développement et la Fondation Tony Elumelu (TEF) pour autonomiser 100 000 entrepreneurs sur 10 ans dans les 7 pays du SAHEL à savoir le Nord du Nigeria, le Niger, le Tchad, Le Cameroun, La Mauritanie, Le Mali et le Burkina Faso.

Les startups à l’étape idéation sont fortement encouragées à postuler.

Le programme propose une dotation de 5000 dollars (~3 millions de F CFA). Les critères d’éligibilité sont les suivants :

  • Vous devez être un entrepreneur résidant dans un des pays du Sahel cités ci-dessus.

  • Votre entreprise ne doit pas avoir plus de 3 ans d’existence.

Vous trouverez dans chacun des pays concernés, la liste des bénéficiaires de 2020 ici.

Et pour les prochaines éditions, vous pouvez suivre régulièrement l’actualité sur leur site ici.


7. Le « Prix Anzisha »

Depuis 10 ans, L’African Leadership (ALA) et la Fondation Mastercard organisent ensemble le Prix Anzisha. Ce concours est dédié aux jeunes porteurs de projets issus de tout le continent africain.

Le concours est réservé exclusivement aux entreprises déjà existantes, ayant déjà fait leur preuve avec des clients et du chiffre d’affaires. Tous les secteurs d’activités sont concernés.

20 finalistes sont primés tous les ans. Le trio de tête obtient les dotations suivantes :

  • 1 er Prix : 25 000$ soit ~14 millions de F CFA

  • 2 er Prix : 15 000$ soit ~8 millions de F CFA

  • 3ème Prix : 12 500$ soit ~7 millions de F CFA

Les 17 autres finalistes reçoivent 2500$ (1,4 millions de F CFA) chacun.

Pour être éligible à ce concours, il faut :

  • Etre âgé.e de 15 à 22 ans ;

  • Tous les secteurs d’activité sont autorisés (science & technologie, société civile, arts & culture, sport, etc...) ;

  • Être résident(e) dans l’un des 54 pays d’Afrique. L’entreprise doit avoir leur siège social et/ou leur activité principale localisés dans l’un de ces pays d’Afrique ;

  • Les entreprises en création, les projets restés à l’étape d’idéation ne sont pas pris en compte.

  • L’équipe postulante doit être constituée de membres fondateurs de l’entreprise (par exemple, 2 ou 3 cofondateurs) .

En Afrique francophone, parmi les lauréats de ce concours, on peut citer la Sénégalaise Yaye Souadou Fall, co-fondatrice et CEO de " Gie E-cover ", une entreprise spécialisée dans le Recyclage de pneus usagés en carreaux de revêtement. On peut également citer les Ivoiriens Ibrahima Ben Aziz Konate, fondateur de Poultry d'Or, une exploitation située dans l'agglomération d'Abidjan, qui élève et commercialise des volailles et Jacques Olivier N’guessan Koffi, fondateur de " The Yaletite Entrepreneurship Group CI ", spécialisé dans, la récolte, la transformation et la vente de produits agricoles 100% bio.

Si vous êtes intéressé.e.s par le « Prix Anzisha », pour les prochaines éditions, nous vous invitons à suivre leur actualité sur leur site Internet. En attendant, n’hésitez pas à télécharger ici le guide d’astuces et conseils de 54 Sud pour préparer votre recherche de financement.



Des plateformes de crowdfunding dédiées à l’Afrique

1. Jamaafunding

Jamaafunding est un site de financement participatif par le don d’argent mais aussi de temps. Il est exclusivement dédié aux entreprises solidaires, sociales et innovantes en Afrique. Il couvre les secteurs de l’art, l’alimentaire, les loisirs, l’environnement, l’artisanat, le sport, etc.

Il n’y a pas de limite dans le montant que vous souhaitez récolter via la plateforme. Le principe de fonctionnement de la plateforme est le suivant :

1.Une personne ou une association a besoin de fonds pour lancer une idée de projet solidaire

2. Elle crée une page sur la plateforme de Jumaafunding pour présenter son projet (préciser le montant à récolter et les heures de bénévolat dont elle a besoin pour réaliser le projet)

3. Des donateurs donnent du temps et de l’argent selon leur moyen

4. Une fois que l’objectif financier est atteint, le projet est considéré comme réussi sur la plateforme.

Les projets de la Sénégalaise Ndéye Ndoffé Camara sur Dark's feelings et de la startup camerounaise Overseas Corporate ont été financés via Jumaafunding.

De nombreux autres projets du Sénégal, de la Côte d’Ivoire ou du Cameroun sont financés via cette plateforme. Vous trouverez la liste ici des projets et le statut de leur financement ici.

2. Fiatope

Fiatope est une plateforme de financement participatif par don, dédiée aux projets des entrepreneurs vers l’Afrique. Les domaines essentiellement pris en compte sont : l’enseignement supérieur, la médecine, l’environnement, les énergies renouvelables, l’agriculture, la technologie et la culture.

Le financement des projets se fait en mode "tout ou rien" : un projet qui n'a pas atteint son objectif en fin de campagne ne sera pas financé et les contributeurs seront remboursés.

Fiatope ne perçoit une commission que sur les projets réussis. La commission prélevée dépend du volume de fonds collectés sur le projet. Elle est calculée par paliers :

  • de 0 à 20 000 € (13 millions de F CFA ) -> 6,5%

  • plus de 20 000 € (13 millions de F CFA)-> 5%

La startup béninoise Roar Clothing a mené à bien sa campagne de Crowfunding sur Fiatope ainsi que le projet d'un restaurant pas comme les autres "Ah bon hein" du Cameroun.

Plusieurs autres projets du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Bénin, etc., sont financés via cette plateforme. Vous pouvez trouver la liste complète ici.

Vous êtes arrivés à la fin de cette liste de sources de financements adéquates pour chaque étape de votre startup. Vous pouvez revoir ici et , les 2 précédentes parties de cette série sur les organismes de financement en Afrique francophone. Nous la mettrons régulièrement à jour. Par ailleurs, une excellente préparation est la clé d’une levée de fonds réussie. Voilà pourquoi nous avons préparé un guide truffé de conseils et d’astuces pour réussir vos recherches de financement. Vous pouvez le télécharger ici.

Suivez-nous également sur nos réseaux sociaux pour ne rien rater sur nos prochaines Masterclass sur la levée de fonds en Afrique francophone.

Nos recommandations

Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité - Partie 1

Comment financer votre entreprise en fonction de son stade de maturité - Partie 2

Retour sur les temps forts de la masterclass « Réussir sa levée de fonds en Afrique»